Stappen naar nucleaire ontwapening

Stappen naar nucleaire ontwapening

NON aux armes nucléaires..

Des éminentes figures politiques plaident pour le désarmement nucléaire.

Le soutien politique pour l’éloignement des armes nucléaires américaines grandit.

Le Parlement européen a voté une résolution dans laquelle il affirme que ces armes nucléaires sont un anachronisme stratégique et que leur éloignement pourrait créer un précédent pour le désarmement nucléaire ultérieur. Le Parlement européen n’a jamais été si clair : il a fait appel aux Etats armés nucléairement pour que ceux-ci révisent leur doctrine militaire, ayant comme but de renoncer l’option d’être les premiers à utiliser des armes nucléaires.

Des lettres sont signées simultanément aussi bien au sein du Parlement européen qu’au sein des parlements des 5 Etats membres de l’Alliance ayant des armes nucléaires sur leur territoire. Celles-ci sont toutes adressées au président des Etats-Unis. Ces lettres demandent le retrait des armes nucléaires américaines du territoire européen. Elles ont récoltées plus de 66 signatures parlementaires de différents Groupes au sein du parlement européen.

Il ya encore peu, des ominions similaires concernant cette question ont été publiées par des politiciens de premier plan dans différents pays.

En Belgique, Jean-Luc Dehaene, Willy Claes, Guy Verhofstadt et Louis Michel ont clairement  fait entendre leur opinion à ce sujet.

Peut-on entre-temps compter sur la disparition des armes nucléaires? Malheureusement non, parce que l’opposition aux retraits de ces armes se fait entendre. Rasmussen, le secrétaire-général de l’ OTAN, laisait savoir  que selon lui, les armes nucléaires son toujours nécessaires. “For our deterrence to remain credible, I firmly believe it must continue to be based on a mix of conventional and nuclear capabilities. And our new Strategic Concept should affirm that.” Il semble que la bureaucratie de l’OTAN ne veut pas perdre ses jouets!

Les premières discussions sur ce sujet auront lieu à Tallinn le 23 et 24 avril. Cinq pays membres de l’Alliance, dont la Belgique, ont déjà demandé que des discussions au sujet des armes nucleaires soient tenues. Faisons-leurs comprendre clairement que nous n’accepterons pas que nos politiciens rentrent sans résultats!

Le 3 avril, des actions seront menées sur toutes les bases européennes habritant des armes nucleaire.

Rejoignez-nous à Kleine Brogel et montrez que le désarmement nucléaire est urgent!